Services / GATS / TISA

En publiant la plus grande quantité de documents de négociations commerciales de l’histoire, sur l’Accord sur le commerce des services (TISA), Wikileaks met à jour les efforts secrets de privatiser et déréguler les services

Original Publication Date: 
3 June, 2015

Déclaration du réseau global Notre monde n’est pas à vendre (OWINFS): Les fuites confirment les voix critiques du “Fast Track” aux Etats-Unis, comme celle de la sénatrice Elizabeth Warren Right: si le Fast Track était approuvé, le TISA potentiel, si approuvé par ce biais là, entraînerait la dérégulation financière (et celle d’autres services)

Les nouvelles divulgations sur l'ACS confirment les inquiétudes de l'ISP sur les risques de déréglementation et d'un accord secret

Original Publication Date: 
1 July, 2015
Les nouvelles informations récemment divulguées viennent confirmer les inquiétudes croissantes de l'ISP au regard de la restriction du droit de réglementer dans l'intérêt de la population des gouvernements et soulignent le manque de transparence qui entoure les négociations de l'Accord sur le commerce des services (ACS).

«TiSA signifie la fin du service public» Interview de Stefan Giger, secrétaire général du SSP

Original Publication Date: 
22 June, 2015
«TiSA signifie la fin du service public» Interview de Stefan Giger, secrétaire général du SSP (le Syndicat des Services Publics )

Comment un accord commercial confidentiel pourrait changer l’Internet mondial

Original Publication Date: 
11 June, 2015
Auparavant, les accords commerciaux portaient sur des sujets tels que les tarifs douaniers. Aujourd’hui, il n’est plus seulement question de commerce mais aussi de réglementations qui façonnent la vie privée en ligne.

Surprenant engagement dans les négociations internationales

Original Publication Date: 
10 June, 2015
Libéralisation des services. La Suisse est très active dans le projet d’accord qui a été en partie révélé par Wikileaks.

Wikileaks publie du nouveau sur le traité de libre-échange des services, TISA

Original Publication Date: 
8 June, 2015
Ce n’est qu’à coups de fuites « Wikileaks » que les détails concernant l’accord de libre-échange des services, TISA, actuellement en cours de discrète négociation par l’administration Obama, sont parcimonieusement lâchés au public. Wikileaks vient de publier 17 documents qui révèlent l’ampleur du traité, qui couvre selon cette source 80 % de l’économie américaine, tandis que les pays parties représentent les deux tiers du PIB mondial. TISA s’ajoute aux deux autres traités libre-échangistes en cours de négociation : le traité trans-Pacifique (TPP) et le TTIP (le traité transatlantique).

Faut-il craindre Tisa?

Original Publication Date: 
7 June, 2015
Moins opaque en Suisse qu’ailleurs, l’Accord sur le commerce des services soulève partout une méfiance persistante

Accord TiSA: Wikileaks dévoile 17 documents confidentiels

Original Publication Date: 
4 June, 2015
Le site lanceur d’alerte WikiLeaks a publié 17 documents confidentiels concernant les négociations sur le commerce des services (TiSA), négocié en secret par 50 pays.

Wikileaks publie des documents sur TISA (ACS), le frère maléfique du TPP et du TAFTA

Original Publication Date: 
4 June, 2015
TISA est un traité de libre-échange qui est lié au TTIP et au TAFTA et Wikileaks a publié 17 documents qui nous montre que le futur de nos données et de l’Open Source ne sera pas beau à voir.

Une divulgation massive de documents relatifs à l’ACS « met en lumière l’irrationalité du secret »

Original Publication Date: 
3 June, 2015
La plus importante divulgation de documents liés aux négociations sur l’Accord sur le commerce des services (ACS), qui suscite de nombreuses controverses, met en lumière l’irrationalité du secret qui entoure ces négociations et ne rassure aucunement les usagers des services publics.

ACS : divulgation d'un nouveau document visant à promouvoir le « tourisme » médical et la privatisation

Original Publication Date: 
3 February, 2015
Cette proposition, qui aurait été mise sur la table par le gouvernement turc, a été discutée en septembre dernier par les États membres de l'UE, lors des négociations sur l'ACS organisées à Genève. Elle prévoit une annexe sur les services de soins de santé dans le cadre de l'ACS, qui permettrait aux patients de se déplacer plus facilement à l'étranger pour bénéficier de services de santé.

Il faut ouvrir l’ACS au débat public concluent les experts lors du premier forum mondial sur le commerce des services

Original Publication Date: 
18 October, 2014
De l'éducation au transport, de la finance à la santé, le nouvel accord sur le commerce des services (ACS ou TISA en anglais) pose de graves menaces aux normes de qualité dans de nombreux secteurs des services publics. Ceci a un impact direct sur la vie des citoyens. C'est ce qui est ressorti du premier forum mondial sur le commerce des services co-organisé par l'Internationale des services publics (ISP), Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) et le réseau Notre monde n'est pas à vendre (OWINFS) tenu hier, le 17 octobre 2014 à Genève.

ISP-OWINFS-FES: De l'AGCS à l'ACS Forum sur le commerce mondial des services

Original Publication Date: 
10 October, 2014
Le Forum sur le commerce mondial des services de l'ISP « De l'AGCS à l'ACS », organisé en partenariat avec la fondation Friedrich Ebert (FES) et le réseau Notre monde n'est pas à vendre (Our World Is Not For Sale, OWINFS), marque la toute première occasion au monde d'exprimer un point de vue critique sur l'Accord sur le commerce des services (ACS). Ce forum réunira des experts mondialement connus, des syndicats des secteurs public et privé, ainsi que des représentant(e)s de la société civile et des gouvernements des quatre coins du monde, afin d'échanger des informations sur l'ACS. Ils se pencheront sur les menaces qui planent sur les services publics, la démocratie et les travailleurs/euses, et organiseront une action en vue de les contrer.

Les syndicats des services publics souhaitent faire entrer les nouveaux accords commerciaux dans le débat public

Original Publication Date: 
16 September, 2014
À l'occasion de l'ouverture du Sommet mondial sur le commerce 2014 de l'Internationale des Services Publics (ISP), qui se tient à Washington, D.C., les dirigeants syndicaux des quatre coins du monde ont révélé aux médias leurs profondes préoccupations au regard des conséquences des politiques commerciales sur les services publics.

ACS (TISA), l’accord secret

Original Publication Date: 
30 August, 2014
L’Accord sur le commerce des services (ACS) commence à inquiéter beaucoup de monde en Europe. Négocié en secret depuis près de deux ans à Genève par plus d’une cinquantaine de pays, notamment par l’Union européenne, les États-Unis, le Japon, le Canada, la Colombie, le Chili, le Mexique, l’Australie et la Corée du Sud, il a fallu des mois de travail à des chercheurs du monde entier et une fuite sans précédent sur le WikiLeaks de Julian Assange pour qu’on en sache un peu plus sur son contenu.

La société civile internationale envoie une lettre aux gouvernements pour s’opposer à « l’accord sur le commerce des services » proposé, alors que les négociateurs arrivent à Genève

Original Publication Date: 
16 September, 2013
Aujourd’hui, alors que les gouvernements se réunissent à Genève pour négocier une proposition d’Accord sur le commerce des services (ACS), 341 organisations représentant des centaines de millions de personnes dans presque tous les pays en développement et développés, ont appelé les gouvernements à abandonner les discussions. Parmi les signataires figurent 42 grands réseaux internationaux et régionaux, comme l’Internationale des services publics (PSI), UNI Global Union, la Fédération Syndicale européenne des Services Publics (FSESP), l’IndustriALL Global Union, l’Union interntionale des travailleurs de l’agriculture (UITA), et le réseau ATTAC européen. La lettre a été organisée par le réseau OWINFS.

Pronunciamiento de la ASC ante la nueva cumbre ministerial de la OMC

Original Publication Date: 
30 November, 2009

Entre el 30 de noviembre y el 2 de diciembre de 2009 se realizará en Ginebra la VII reunión ministerial de la OMC. Será un nuevo esfuerzo de reanudar las negociaciones de la Ronda de Doha, iniciada hace 8 años, y un escenario donde los países desarrollados nuevamente intentarán imponer su propia agenda de liberalización y desregulación de los mercados.

Lula Calls on Saudis to Join Brazil in Creating Petrochemical Powerhouse

Original Publication Date: 
18 May, 2009
Brazilian president, Luiz Inácio Lula da Silva, said this Sunday, May 17, at the end of a two-day trip to Saudi Arabia, that he called on king Abdullah Bin Abdulaziz Al Saud for the two countries to jointly seek reciprocal investment opportunities.

STOP A LA DEREGULATION ET AU BRADAGE DES SERVICES AU PROFIT D’INTERETS CORPORATISTES!

Aujourd’hui, alors que les gouvernements se réunissent à Genève pour négocier une proposition d’Accord sur le commerce des services (ACS), 345 organisations représentant des centaines de millions de personnes dans presque tous les pays en développement et développés, ont appelé les gouvernements à abandonner les discussions. Parmi les signataires figurent 42 grands réseaux internationaux et régionaux, comme l’Internationale des services publics (PSI), UNI Global Union, la Fédération Syndicale européenne des Services Publics (FSESP), l’IndustriALL Global Union, l’Union interntionale des travailleurs de l’agriculture (UITA), et le réseau ATTAC européen. La lettre a été organisée par le réseau OWINFS.

Revirement de l’OMC 2013: priorité à la nourriture, auxemplois et au développement durable – déclaration

Après de nombreuses conférences ministérielles ratées et presque douze ans de négociations, le cycle de Doha d’expansion de l’OMC est au point mort. Les pays développés ont poussé des accords parallèles pour négocier des questions cruciales pour les pays en développement,censées corriger les déséquilibres actuels de l’OMC et qui constituaient la base du mandat de développement de Doha. Pire : les pays développés semblent réemballer les mêmes demandes de libéralisation et d’accès au marché de leurs intérêts des entreprises transnationalesafin de tisser un nouveau « fil conducteur commercial » pour conclure des accords lors de la 9ème ministérielle à Bali. Dans cette déclaration, avec des demandes spécifiques le réseau Notre monde n’est pas à vendre (OWINFS) affirme qu’en plus d’une transformation à long terme de l’architecture globale commerciale et économique, des changements immédiats doivent être apportés à l’OMC afin de donner aux pays plus de marge de manœuvre pour poursuivre un agenda positif pour le développement et la création d’emplois, la sécurité alimentaire, le développement durable, l’accès à des soins de santé et des médicaments abordables et la stabilité financière globale.