Services / GATS / TISA

Les syndicats des services publics souhaitent faire entrer les nouveaux accords commerciaux dans le débat public

Original Publication Date: 
16 September, 2014
À l'occasion de l'ouverture du Sommet mondial sur le commerce 2014 de l'Internationale des Services Publics (ISP), qui se tient à Washington, D.C., les dirigeants syndicaux des quatre coins du monde ont révélé aux médias leurs profondes préoccupations au regard des conséquences des politiques commerciales sur les services publics.

ACS : divulgation d'un nouveau document visant à promouvoir le « tourisme » médical et la privatisation

Original Publication Date: 
3 February, 2015
Cette proposition, qui aurait été mise sur la table par le gouvernement turc, a été discutée en septembre dernier par les États membres de l'UE, lors des négociations sur l'ACS organisées à Genève. Elle prévoit une annexe sur les services de soins de santé dans le cadre de l'ACS, qui permettrait aux patients de se déplacer plus facilement à l'étranger pour bénéficier de services de santé.

Il faut ouvrir l’ACS au débat public concluent les experts lors du premier forum mondial sur le commerce des services

Original Publication Date: 
18 October, 2014
De l'éducation au transport, de la finance à la santé, le nouvel accord sur le commerce des services (ACS ou TISA en anglais) pose de graves menaces aux normes de qualité dans de nombreux secteurs des services publics. Ceci a un impact direct sur la vie des citoyens. C'est ce qui est ressorti du premier forum mondial sur le commerce des services co-organisé par l'Internationale des services publics (ISP), Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) et le réseau Notre monde n'est pas à vendre (OWINFS) tenu hier, le 17 octobre 2014 à Genève.

ISP-OWINFS-FES: De l'AGCS à l'ACS Forum sur le commerce mondial des services

Original Publication Date: 
10 October, 2014
Le Forum sur le commerce mondial des services de l'ISP « De l'AGCS à l'ACS », organisé en partenariat avec la fondation Friedrich Ebert (FES) et le réseau Notre monde n'est pas à vendre (Our World Is Not For Sale, OWINFS), marque la toute première occasion au monde d'exprimer un point de vue critique sur l'Accord sur le commerce des services (ACS). Ce forum réunira des experts mondialement connus, des syndicats des secteurs public et privé, ainsi que des représentant(e)s de la société civile et des gouvernements des quatre coins du monde, afin d'échanger des informations sur l'ACS. Ils se pencheront sur les menaces qui planent sur les services publics, la démocratie et les travailleurs/euses, et organiseront une action en vue de les contrer.

Lettre de la société civile concernant les questions d'investissement et la CNUCED

Nous, organisations de la société civile soussignées, représentant des groupes de différentes régions du monde, sommes préoccupés par les conséquences des traités de protection des investissements sur les perspectives de développement durable dans nos pays et régions.

US and allies ‘strike work' on post-Bali, Doha Round

Original Publication Date: 
24 September, 2014
The United States and its close ‘allies' in industrialised countries, appear to be bent on continuing their campaign to paralyse all negotiations and talks at the WTO - on the other parts of the Bali package, a post-Bali work programme, and the Doha Round - by refusing ‘to work' on other issues, until the US-EU cherished protocol on the Trade Facilitation Agreement (TFA) is agreed to and delivered. In this SUNS - South North Development Monitor article By Chakravarthi Raghavan analyses latest state of play in WTO negotiations and US & allies' negotiation strategies.

Secret TISA deal puts public services at risk around the world - Public Services International

Original Publication Date: 
19 June, 2014
The Public Services International, a global trade union federation reiterates its opposition to Trade In Services Agreement, in the backdrop of WikiLeaks release of TISA - Financial Services Annex text

Revirement de l’OMC 2013: priorité à la nourriture, auxemplois et au développement durable – déclaration

Après de nombreuses conférences ministérielles ratées et presque douze ans de négociations, le cycle de Doha d’expansion de l’OMC est au point mort. Les pays développés ont poussé des accords parallèles pour négocier des questions cruciales pour les pays en développement,censées corriger les déséquilibres actuels de l’OMC et qui constituaient la base du mandat de développement de Doha. Pire : les pays développés semblent réemballer les mêmes demandes de libéralisation et d’accès au marché de leurs intérêts des entreprises transnationalesafin de tisser un nouveau « fil conducteur commercial » pour conclure des accords lors de la 9ème ministérielle à Bali. Dans cette déclaration, avec des demandes spécifiques le réseau Notre monde n’est pas à vendre (OWINFS) affirme qu’en plus d’une transformation à long terme de l’architecture globale commerciale et économique, des changements immédiats doivent être apportés à l’OMC afin de donner aux pays plus de marge de manœuvre pour poursuivre un agenda positif pour le développement et la création d’emplois, la sécurité alimentaire, le développement durable, l’accès à des soins de santé et des médicaments abordables et la stabilité financière globale.

STOP A LA DEREGULATION ET AU BRADAGE DES SERVICES AU PROFIT D’INTERETS CORPORATISTES!

Aujourd’hui, alors que les gouvernements se réunissent à Genève pour négocier une proposition d’Accord sur le commerce des services (ACS), 345 organisations représentant des centaines de millions de personnes dans presque tous les pays en développement et développés, ont appelé les gouvernements à abandonner les discussions. Parmi les signataires figurent 42 grands réseaux internationaux et régionaux, comme l’Internationale des services publics (PSI), UNI Global Union, la Fédération Syndicale européenne des Services Publics (FSESP), l’IndustriALL Global Union, l’Union interntionale des travailleurs de l’agriculture (UITA), et le réseau ATTAC européen. La lettre a été organisée par le réseau OWINFS.

La société civile internationale envoie une lettre aux gouvernements pour s’opposer à « l’accord sur le commerce des services » proposé, alors que les négociateurs arrivent à Genève

Original Publication Date: 
16 September, 2013
Aujourd’hui, alors que les gouvernements se réunissent à Genève pour négocier une proposition d’Accord sur le commerce des services (ACS), 341 organisations représentant des centaines de millions de personnes dans presque tous les pays en développement et développés, ont appelé les gouvernements à abandonner les discussions. Parmi les signataires figurent 42 grands réseaux internationaux et régionaux, comme l’Internationale des services publics (PSI), UNI Global Union, la Fédération Syndicale européenne des Services Publics (FSESP), l’IndustriALL Global Union, l’Union interntionale des travailleurs de l’agriculture (UITA), et le réseau ATTAC européen. La lettre a été organisée par le réseau OWINFS.

WTO 8th Ministerial Failed to Respond to Food, Jobs and Financial Crises, 99% Say

Original Publication Date: 
17 December, 2011

This afternoon, a group of civil society from the global Our World Is Not for Sale (OWINFS) network, present in Geneva for the 8th Ministerial meeting of the World Trade Organization (WTO), sent a message to negotiators entering the closing plenary of the 8th Ministerial in Geneva using the Occupy Wall Street tactic of “Mic Check!”

Pronunciamiento de la ASC ante la nueva cumbre ministerial de la OMC

Original Publication Date: 
30 November, 2009

Entre el 30 de noviembre y el 2 de diciembre de 2009 se realizará en Ginebra la VII reunión ministerial de la OMC. Será un nuevo esfuerzo de reanudar las negociaciones de la Ronda de Doha, iniciada hace 8 años, y un escenario donde los países desarrollados nuevamente intentarán imponer su propia agenda de liberalización y desregulación de los mercados.

Lula Calls on Saudis to Join Brazil in Creating Petrochemical Powerhouse

Original Publication Date: 
18 May, 2009
Brazilian president, Luiz Inácio Lula da Silva, said this Sunday, May 17, at the end of a two-day trip to Saudi Arabia, that he called on king Abdullah Bin Abdulaziz Al Saud for the two countries to jointly seek reciprocal investment opportunities.